Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 23:35

voici le communiqué de presse puis, en fin de page, le résumé de ce qu'il faut retenir.

 

 

Communiqué de presse

 

Le groupe Euro Disney améliore le profil de son endettement grâce au refinancement de sa dette, à hauteur de 1,3 milliard d’euros, par The Walt Disney Company (TWDC)

 

 

(Marne-la-Vallée, le 18 septembre 2012) - Euro Disney S.C.A., société mère d’Euro Disney Associés S.C.A., société d’exploitation de Disneyland® Paris annonce le refinancement de la dette du groupe Euro Disney (à l’exception des financements déjà consentis par The Walt Disney Company), par des prêts octroyés par The Walt Disney Company et deux de ses filiales françaises, pour un montant global de 1 332 millions d’euros.

 

Le comité d’entreprise, consulté sur l’opération, a émis un avis favorable. En outre, l’accord de tous les créanciers, nécessaire à la mise en oeuvre de cette opération, a été obtenu.

 

Le Conseil de surveillance d’Euro Disney Associés S.C.A. s’est réuni aujourd’hui et a approuvé l’opération.

 

Grâce à ce refinancement, le taux d’intérêt moyen de la dette du Groupe sera réduit de façon sensible et le Groupe bénéficiera d’une plus grande flexibilité opérationnelle. Ce refinancement permettra également de supprimer les contraintes financières imposées par les accords de financement actuels, notamment celles relatives aux limitations des investissements. Enfin, l’extension de la maturité de la dette jusqu’en 2030 ainsi qu’un échéancier de remboursement plus progressif permettront au Groupe d’améliorer sa capacité à investir dans le développement de son activité sur le long terme et à créer plus de valeur pour l’ensemble de ses actionnaires. L’opération devrait être finalisée le 27 septembre 2012.

 

« Ce refinancement nous permettra de réduire le coût de notre dette et de bénéficier d’une plus grande flexibilité en termes d’investissement et de gestion opérationnelle. Il s’agit là d’une étape essentielle dans le développement de notre destination touristique, développement que nous poursuivons dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. Je suis convaincu des effets très positifs de cette opération pour notre entreprise, ses cast members et ses actionnaires», a déclaré Philippe Gas, Président d’Euro Disney S.A.S.

 

Philippe Gas a ajouté : « The Walt Disney Company, avec cette opération, donne une nouvelle preuve de sa confiance dans l’avenir de Disneyland® Paris, qui est devenu, en vingt ans, la première destination touristique européenne, un moteur du tourisme français et un puissant ambassadeur de la marque Disney en Europe ».

 

Principaux éléments et impacts du refinancement :- Au 30 septembre 2012, la dette du Groupe s’élèvera à 1 710 millions d’euros.

 

- Le nouveau financement comprendra deux prêts d’un montant total de 1 232 millions d’euros ainsi qu’une ligne de crédit réutilisable de 100 millions d’euros disponible jusqu’au 30 septembre 2017 et utilisée en totalité dans le cadre de l’opération. Ces financements, non assortis de sûretés, porteront intérêts, respectivement, aux taux annuels de 4% et de Euribor + 2%.

 

- La charge d’intérêts encourue par le Groupe sera réduite de 45 millions d’euros sur les cinq prochaines années.

 

- Le Groupe remboursera 217 millions d’euros de principal de la dette au cours des cinq prochaines années selon un nouvel échéancier plus graduel permettant ainsi de disposer de 225 millions d’euros de liquidités supplémentaires.

 

- Au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2012, le Groupe devra supporter une charge financière supplémentaire liée à l’exercice anticipé des options d’achats au titre des contrats de crédit-bail, charge financière partiellement compensée par un gain net associé à l’extinction de la dette. Le Groupe estime l’impact net sur les charges financières de l’exercice à approximativement 30 millions d’euros.

 

- Cette opération ne modifie pas les accords relatifs aux redevances de licence dues à The Walt Disney Company.

 

 

5 MegaFan

 

 

 

RESUME:

 

Là ils refinancent TOUTE la dette et non pas seulement les petits prêts! C'est énorme !

 

Grâce à ce refinancement, le taux d’intérêt moyen de la dette du Groupe sera réduit de façon sensible et le Groupe bénéficiera d’une plus grande flexibilité opérationnelle. Ce refinancement permettra également de supprimer les contraintes financières imposées par les accords de financement actuels, notamment celles relatives aux limitations des investissements. Enfin, l’extension de la maturité de la dette jusqu’en 2030 ainsi qu’un échéancier de remboursement plus progressif permettront au Groupe d’améliorer sa capacité à investir dans le développement de son activité sur le long terme et à créer plus de valeur pour l’ensemble de ses actionnaires. L’opération devrait être finalisée le 27 septembre 2012.

 

- finit les contraintes financières des petites banques. En effet on aura plus qu'un créancié, la TWDC et non plusieurs banques (dont il suffit d'une qui refuse un plan de développement pour perdre un projet).

- c'est parti pour un plan d'investissement de grande envergure.

 

Au lieu de rembourser les 500 millions prévus sur les 5 prochaines années, ils étalent ces remboursements sur 30 ans, et diminuent les taux d'interet.

 

Globalement la société paiera sans doute plus d'interet, car elle rembourse sur plus longtemps, mais au moins elle peut respirer.

 

on peut s'attendre à voir des investissements rapidement avec plus de souplesse  pour des réhabilitations de grande envergure sur les attractions existantes,on peut s'attendre à voir sortir des cartons des vieux projets (et des nouveaux), on peut s'attendre à voir une nette augmentation de la qualité de service à la Disney.

 

 

Enfin esperons que ça puisse ce réaliser.

 

Pour la suite ? Eh bien tout simplement il va falloir du temps, en effet EDSCA a plus de liquidités et devrait avoir des bilans maintenant positifs mais tout ceci va prendre du temps et donc je pense qu'il faut attendre tranquillement jusqu'en 2013-2014 pour débuter à voir les fruits de cette restructuration... Donc bonne nouvelle oui, mais ne vous enflamez pas, pour nous ça va être du bonheur mais il faut savoir être patients.

 

 

Grace à l'appaed, voici le lien vers le communiqué de l'AFP paru sur le site de Yahoo:

 

Par Jean-Baptiste OUBRIER | AFP

 

L'exploitant de parcs de loisirs Euro Disney, objet de spéculations en Bourse, se redonne des marges de manoeuvre et allège le coût de sa dette, grâce à un prêt de 1,3 milliard d'euros de la part de sa maison mère le groupe américain Walt Disney, sa maison mère

 

 

Cette annonce, qui ne prévoit pas de montée au capital par l'américain, intervient alors que le titre Euro Disney s'est envolé récemment sur des spéculations quant à son rachat par Walt Disney. "Ce refinancement nous permettra de réduire le coût de notre dette et de bénéficier d'une plus grande flexibilité opérationnelle", indique Philippe Gas, président d'Euro Disney, dans un communiqué.

 

Après cet accord, au 30 septembre, la dette de la société atteindra 1,710 milliard, contre 1,87 milliard l'an dernier. Grâce à cette opération, Euro Disney dit se libérer de contraintes financières imposées par les accords actuels avec ses créanciers bancaires, "notamment celles relatives aux limitations des investissements", lesquels deviendront plus faciles. Le prêt, qui doit être conclu le 27 septembre, permettra également au français de réduire le coût de sa dette. Ce sont 45 millions d'euros de gagnés sur les cinq prochaines années en termes de charge d'intérêt. Sur les 1,3 milliard d'euros, "on passe de 5,2 à 4%" de taux d'intérêt, a indiqué Philippe Gas, lors d'une conférence téléphonique.

 

Euro Disney en profite pour se donner un peu d'air puisque l'accord lui permet d'étendre l'échéance de sa dette jusqu'en 2030, contre 2028 jusqu'à présent, avec un échéancier de remboursement plus progressif. Il renforce de ce fait sa trésorerie pour les prochaines années de 225 millions d'euros, une somme qu'il n'aura à rembourser qu'au-delà des cinq prochaines années.

 

Pleine propriété du parc et des hôtels: En outre, "de cette opération nous allons acquérir la propriété de l'ensemble des actifs aujourd'hui qui sont en crédit- bail", ajoute M. Gas, soit le parc Disney Land et les hôtels. Cette acquisition, dont l'impact net sur les résultats atteint 30 millions d'euros, se fait auprès de ses banques.

 

Lors de la conférence téléphonique, Philippe Gas est revenu sur les rumeurs qui ont agité le cours de Bourse ces derniers temps. "Ce sont des rumeurs complètement infondées", a-t-il dit. Mardi, le cours d'Euro Disney a terminé en hausse de 2,25% à 6,83 euros. Il a pris plus de 60% depuis fin août. Les rumeurs autour de la société ont été relancées le 24 août par le magazine américain Time, qui évoquait un rachat de la société par sa maison mère Walt Disney.

 

La valeur est une habituée des mouvements spéculatifs très brutaux depuis son introduction en Bourse en 1989, réalisée à 13,50 euros. Il faut dire que le groupe peine à être rentable sur la durée, puisque depuis 20 ans, 12 des 20 exercices se sont soldés par des pertes nettes. Le groupe rembourse néanmoins chaque année une partie de ses dettes (123 millions d'euros l'an dernier, 150 millions prévus cette année). Mais au passage, il reporte le paiement d'importantes royalties destinées à la maison mère quand ses performances ne le permettent pas, grâce à des covenants.

 

Walt Disney Company détient 39,8% d'Euro Disney. 10% sont entre les mains du prince saoudien al-Walid et les 50,2% restants entre celles d'investisseurs individuels et public.

 

"On n'a pas de problème avec la structure financière de la société", a rappelé le président d'Euro Disney mardi. "On a la chance d'avoir, aujourd'hui en tous les cas, des actionnaires qui sont des actionnaires fidèles, qui connaissent bien la société et avec lesquels on a une relation (...) qui est je pense une relation de confiance", a dit Philippe Gas.

Partager cet article

Repost 0
Published by DLRP Welcome - dans Disney dans le monde